Restauration du Lac Waterloo par aires de biorétention, Rapport final

Afin de réduire les apports externes en phosphore du lac Waterloo, l’équipe InnoVert Design a
été mandatée par les Ami(e)s du bassin versant du lac Waterloo (ABVLW) pour l’analyse et la
conception d’aires de biorétention. Ces aires de biorétention visent la réduction du ruissellement
urbain qui contribue à la moitié des apports externes en phosphore.

Ainsi, le projet d’aires de biorétention (ADB) est une autre avenue proposée par l’ABVLW afin
de réduire les apports en phosphore dans le lac qui contribuent au vieillissement accéléré de
celui-ci. Pour que ce projet soit efficace et qu’il ait un réel impact sur la santé du lac, il faut
implanter un nombre suffisant d’ADB, autant sur les terrains résidentiels que sur les terrains
municipaux. La mobilisation citoyenne est donc un élément majeur à considérer dans le projet
et plusieurs campagnes de sensibilisation et de vulgarisation techniques seront nécessaires afin
que les citoyens puissent bien s’approprier le projet.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *