Le lac de Waterloo est un des rares plans d’eau naturels de la Haute-Yamaska et il est considéré actuellement dans un état eutrophe. Si aucune action n’est entreprise, le lac ne sera plus accessible à la population des municipalités le bordant. Bref, un impact négatif sur la rivière Yamaska, le réservoir Choinière et le Parc Yamaska sans oublier le Lac Boivin de la municipalité de Granby.

Vous trouverez ci-dessous, en format électronique,  la liste des études disponibles au sujet du bassin versant du Lac Waterloo. Certaines études ne sont toutefois disponibles qu’en format papier. Pour consulter ces études, veuillez contacter ABVLW.